Skip to main content

Un seul objectif cette année, la CCC

Après la SainteLyon, j'ai confirmé que la course la nuit ou l'hiver ou dans le froid, c'est pas pour moi.
J'ai trainé tout l'hiver avec une pubalgie, des douleurs dans le dos, dans l'aine et dans la hanche droites. Plus une grosse flemme.
Après une IRM qui ne montre ni dégénéresecence de la hanche, ni déchirure du labrum, j'en conclus que ma douleur est gérable par l'effort mesuré, une biomécanique impeccable, une progresivité dans le training (surtout D+ et D- pour faire travailler tous les muscles) et une bonne pratique de Pilates et Yoga.

Donc, avec les beaux jours, dimanche 20 Mars, juste avant le printemps, première sortie D+ de l'année.
Départ du tennis sous le Salève direction Grande Gorge, en Huaraches. Je croise 4 personnes en tout qui me disent que ça glisse vers le haut. En effet.


Donc je mets mes Trail Gloves et je continue. Sage décision, car le reste juska Orjobet est soit de la neige tassée assez glissante, soit de la gadoue gluante.
Rencontre avec Nat et Chris en chemin vers Orjobet, avec un terrain nettement moins glissant.

Arrivé à la voiture, pas de douleur. Bon signe pour la suite. Il faudra juste garder une bonne progession bien douce sans forcer pendant les courses à venir, cad Trail des Calanques, Marathon de Genève, Trail de Haute Provence, Eiger Trail part2, Marathon de Mauritius, Onnion Trail.



Comments

Popular posts from this blog

Fine tuning of my Huaraches

In March, I found a setting to tie my Huaraches and avoid the string rubbing!

I noticed that even though I have a neutral and silent stride and can run miles barefoot, I could not solve the issue of the rubbing of the string between my 1st and 2nd toe.
In fact, the blisters came after 5-8 k, and not between the toes, which would be a sign of overstriding, but BELOW the toes. Plus, I also made a terrible flapping sound when running.

So I checked my stride on video and found that I dorsiflex a lot, i.e. my toes are bent a lot upwards before landing. When I do that when still, I can clearly see the strings touching hard the skin far below the 1st and 2nd toe. OK so that explains the rubbing and the huge blisters in some cases.
Then, I checked on internet photos of sandals worn by the Tarahumaras. Shit, if these guys can run 100 miles in sandals, there must be a solution.
And in some photos I noticed that they wear their sandals with the string between the toes attached more forward that …

Marathon de Genève en mode Yoga, Auto-massage et Tchatche

Départ sans pression, avec pour seul objectif un test des chaussettes FYF. FreeyouFeet, The Swiss Barefoot Company.

They claim that you can run in them. You will see at the end that they have a quite limited view of what running is...



Le but de ce Marathon: Si elles lachent, je prends le bus.

Si je lache, je prends le bus.

Bref, no stress.

Mais si ça passe, c'est de bonne augure pour des courses plus longues, dont la CCC.

Vers 2h00 de course, le bassin bien bloqué. Alors je repère de la pelouse sur le côté et je fais qq Surya Namaskara. Et ça repart. Cela me permet de me faire dépasser par la sucette 4h30, ce qui était mon objectif: Surtout faire plus que 4h30 sinon il y avait un risque de casser ou bloquer qq chose d'encore branlant.




Vers 22 km, je cueille une fleur de lilas pour la humer. Avant de la bazarder, je décide de chercher une fille à qui l'offrir. C'est alors que je vois ces jeunes mariés japonais. Risa est ravie.






Puis je repars, et on rentre dans des chemi…

Première sortie Salève en Huaraches 2017

Pas vite mais sympa. Reprise après un hiver à me trainer comme un sac.


Dernière sortie de mes vieilles Huaraches Xeroshoes. Elles sont un peu usées de la semelle et parfois je recule sur des terrains un peu glissants.

Avant d'en refaire une autre paire, je photographie l'usure pour les archives de Steven Sashen à Xeroshoes.